La créativité

Hello !
Aujourd’hui on va parler de « La créativité »

Créativité : Capacité, pouvoir qu’a un individu de créer, c’est-à-dire d’imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau. Capacité de découvrir une solution nouvelle, originale, à un problème donné.

Détaillons cette définition.

Comme vous venez de le lire, la créativité est une capacité, tout comme celle de faire de la gymnastique par exemple. Dans les deux cas, cette information nous dit qu’il est possible de s’améliorer.  Une capacité n’est pas innée, il faut travailler, faire des efforts et prendre le temps afin de progresser.

Ensuite, il s’agit de créer quelque chose de nouveau, d’aller au-delà de ce qui existe déjà. Pour cela, il faut être curieux et connaître ce qui a déjà été fait.

Pour finir, puisqu’il faut apporter une solution à un problème, je dirais que la créativité n’est pas l’ennemi de la rigueur et de la réflexion.

La créativité a mis du temps à susciter de l’intérêt auprès des gens. En effet, dans les années 60/80, elle n’était pas reconnue.

Au moyen-âge, c’était à Dieu qu’il fallait adresser des remerciements pour les créations. Ce n’était pas une compétence mais un don / un cadeau du Seigneur.

C’est lorsque la psychologie à davantage commencée à s’intéresser à l’individu, à sa personnalité et à ses capacités que le concept de créativité a fait son apparition comme on le connaît aujourd’hui.

Démystifions le cerveau droit et gauche. Même si chaque partie de notre cerveau possède une fonction précise, l’idée que le cerveau gauche serait le plus utilisé par les créatifs est un mythe.

Il s’agit plutôt des connexions entre chaque partie de notre cerveau qui forment des esprits créatifs.
Votre cerveau peut donc tout à fait être créatif puisque les connexions peuvent se créer au fil du temps.

J’aimerais maintenant vous parler des bonnes règles à adopter, d’après moi, pour être créatif.

  1. Prendre le temps ! Ce n’est pas quelque chose d’automatique, il faut savoir être patient et stimuler votre cerveau pour arriver à des fins satisfaisantes.
  2. Être à l’écoute. En effet, la créativité c’est bien, mais cette dernière doit quand même mener à la résolution d’un problème. Si l’on ne connaît pas bien sa problématique cela peut devenir très vite déstabilisant. Surtout face aux retours que fera le client.
    Mais il faut aussi écouter ses collaborateurs, car l’écoute est la clé pour une collaboration efficace.
  3. Être rigoureux. La créativité étant une démarche, il est important d’être méthodique. Elle sert à un but, à des enjeux. Il faut avoir un objectif, connaître ses contraintes et ne pas se lancer au hasard, sans filet.
    De plus, lorsque l’on est plusieurs, il est important que quelqu’un guide la créativité, donne des directions et montre aux différentes personnes qu’elles peuvent avoir confiance et ne seront pas jugées.
  4. Nous arrivons donc à un nouveau point : ne pas juger son travail. La créativité donne lieu à beaucoup de choses. Dans mon cas, elle mène à beaucoup de rough, d’esquisses, de mises en page, de tests. Tout ne me satisfait pas sur le moment. Mais la pire erreur que j’ai fait est de juger trop vite mon travail et de le jeter avant d’avoir pu le revoir avec du recul. Parfois les choses ne sont pas perçues du même angle quelques heures ou quelques jours après.
    Juger négativement son travail trop vite nous décourage et devient un frein aux bonnes idées qui auraient pu arriver ensuite.
  5. Pour finir, il faut être curieux. Nous disions plus haut que la créativité était une transcendance de ce qui existe déjà. Pour pouvoir être créatif, il faut donc connaître ce qui existe, voir même des fois s’inspirer. Il faut chercher, regarder, réfléchir, s’émerveiller, se questionner, apprendre, se cultiver, etc.

Pour conclure cet article je préciserais vraiment que tout le monde peut être créatif à sa manière. Cela peut prendre du temps, demander beaucoup d’efforts. Mais ce n’est pas infaisable. Nous ne créons pas à partir de rien alors nourrissez votre culture, vos passions, vos connaissances, soyez curieux et attentifs. Mais surtout respectez votre travail et acceptez vos erreurs.

À bientôt pour un nouvel article.

Tu ne peux pas copier le contenu de cette page. Désolé