Mon alimentation

Hello tout le monde,
Aujourd’hui je viens vous parler d’un sujet qui n’a rien à voir avec le graphisme, ni l’entrepreneuriat tel qu’on le voit habituellement  mais qui concerne ma vie de tous les jours.  Il s’agit de mon alimentation.

 

« Que ton aliment soit ta seule médecine ».

Voilà une phrase d’Hippocrate et quelque chose auquel je crois profondément.

Depuis quelque temps, je lis un certains nombres de choses sur l’alimentation et sur les effets qu’elle a sur nos corps. Grâce à mes lectures j’ai compris une chose : nous mangeons un très grand nombre de choses réellement mauvaises pour notre santé et nous les mangeons de façon récurrente, tous les jours de notre vie.

Nous n’avons pas spécialement besoin de régime drastique sans plaisir mais bien d’un rééquilibrage alimentaire profond et sur le long terme.

Il existe plein d’alimentations différentes (cétogène, crudivore, vegan, végétarien, etc.) et au travers de cet article, je n’en juge aucune. Je vais juste vous parler de celle que j’ai choisi, celle qui me convient et de la raison pour laquelle  je me suis portée sur ce choix.

Le nom de mon alimentation ? Alimentation à Index Glycémique (IG) bas.

Beaucoup de nouveaux mots que je vais tenter de vous expliquer brièvement.

La glycémie, qu’est-ce que c’est ?
C’est le taux de sucre dans votre sang.

Et les index glycémiques bas alors ?
Il s’agit d’aliments qui ne font pas monter (ou très peu) votre glycémie contrairement aux aliments à IG haut.

Et pourquoi ne faudrait-il pas avoir une haute glycémie ?
Premièrement, parce que plus votre glycémie augmente, plus vous sécrétez de l’insuline (l’hormone responsable de la distribution du sucre dans le corps pour nourrir les cellules.) Cette dernière cherche à faire baisser votre taux de sucre sanguin et lorsqu’il y en a trop l’excédent est stocké en graisses de réserve. Vous prendrez donc du poids si vous ne faites pas particulièrement d’activité physique.
Ensuite, lorsque votre insuline va faire baisser votre glycémie, cette dernière puisera tellement que vous vous retrouverez en état d’hypoglycémie. Cela induira donc des fringales et des difficultés de concentrations par exemple.
Pour finir, plus vous mangez des aliments dit à IG haut, plus votre foie se dégrade. Au fil du temps, il n’arrive plus à délivrer de l’insuline de façon correcte et proportionnelle. Vous avez donc des risques de diabète ou vous pouvez simplement avoir le système insulinique déréglé. Cela impliquerait une surproduction d’insuline qui, en plus de stocker le sucre que vous ingérez en tant que graisses, stockera également le gras ingéré plutôt que de s’en servir comme énergie.
Je pense avoir assez expliqué les problèmes que présente les aliments à IG haut et donc la hausse de notre glycémie. Voyons donc maintenant les avantages de l’alimentation IG bas.

Les avantages de l’alimentation IG bas sont donc les suivants :

  • Les graisses stockées dans notre corps servent d’énergie, et vous n’en stockez pas d’avantage
  • Vous évitez tous types de maladies et vous avez une meilleure forme lors de vos journées.
  • Vous n’avez plus de coup de barre après les repas puisqu’ils étaient dû à l’hypoglycémie.
  • Vous mangez, grâce à cette alimentation, plus de fibres donc votre transit se porte mieux.
  • Vous dormez mieux, puisque vous ne faites plus d’hypoglycémie (qui sont souvent la cause de réveils nocturnes, sans que nous le sachions)
  • Vous êtes moins stressés puisque votre corps arrête de réclamer constamment un sucre qui lui est inutile.
  • Vous perdez du poids si poids il y a à perdre.

Je suis convaincue depuis maintenant 8 mois par cette alimentation et cela m’a fait le plus grand bien même si ça n’a pas toujours été facile à mettre en place. Je ne suis pas médecin, ni nutritionniste, ou diététicienne et je ne prétends en aucun cas vous guider dans une transition alimentaire.

Je témoigne juste de ce qui m’aide au quotidien à être en meilleure santé, plus efficace, plus concentrée et donc plus productive. Je vous recommande différents ouvrages si cela vous intéresse. Comme le livre de Michel Montignac « Je mange donc je maigris » ou encore celui de Ella Hagege « Megalowfood, recettes gourmandes à IG bas ». Dans ces deux livres les fondements sont expliqués mais il y a également de bonnes recettes pour commencer à s’alimenter différemment.

J’aimerais finir cet article en vous donnant quelques indications sur les aliments à bannir de votre alimentation quotidienne dans le cadre d’un régime IG bas mais aussi leur alternative.

  • Dites au revoir à tous ce qui contient de la farine de blé raffinée. Exit les pâtes blanches du supermarché, les pâtes à pizza, les viennoiseries ou encore les baguettes. Remplacez cela par des aliments fait à base de farine de blé intégrale ou d’autres farines comme le seigle, l’orge mondé, l’épeautre et bien d’autre.
  • Dites au revoir aux pommes de terre qui ont toujours un IG haut peu importe leur cuisson. Vous pouvez cependant facilement les remplacer par des patates douces.
  • Dites au revoir et à jamais au sucre blanc et même au sucre de canne qui sont du glucose pur. Remplacez-les par du sucre de coco, du sucre de bouleau, du sirop d’agave ou encore du miel (d’acacia seulement).
  • Privilégiez au maximum les légumes, en tout genre. Ils sont sources de fibres, donc ont souvent un IG faible et font également baisser l’Index Glycémique global de votre repas. Essayez de vous dire : pas un repas sans légumes.

Si vous n’aimez pas cuisiner et êtes souvent en train d’acheter des plats tout faits, il est certain que ce régime va être compliqué. Mais si au contraire vous aimez cuisiner, tout ce dont vous avez besoin se trouve en magasin bio et même des fois en supermarché.

J’espère réellement vous avoir intrigué sur ce mode d’alimentation qui a tout simplement changé mon quotidien et que j’applique maintenant assez facilement dans ma vie de tous les jours.

Je tiens cependant à préciser que toutes ces règles ne m’empêchent en aucun cas de me faire plaisir en mangeant. Cela n’empêche pas d’aller manger au restaurant occasionnellement, de manger si l’envie m’en prend une pâtisserie ou une viennoiserie.

Il s’agit d’un régime général ou les excès peuvent occasionnellement se compenser. De plus, au restaurant il est tout à fait possible de suivre ces règles comme en atteste Mr Montignac dans l’ouvrage conseillé plus haut.

 

À bientôt pour un nouvel article

Tu ne peux pas copier le contenu de cette page. Désolé